Jacky, la mémoire de la Goutte d’or

François Grunberg / Mairie de Paris

Passionné d’Histoire, Jacky Libaud anime des balades à la Goutte d’Or (18e). Nous l’avons suivi au fil de ses rues et trésors cachés.

En vous baladant à la Goutte d’Or, vous croiserez peut-être sa silhouette, coiffée d’une casquette. Jacky Libaud habite le quartier depuis 1993 : ce passionné d’histoire, d’architecture, de flore et de faune parisiennes. fait découvrir son quartier et Paris comme conférencier depuis 2012. 

« Je suis originaire de Vendée, raconte-t-il. J’ai d’abord découvert la Goutte d’Or dans les années 80 : c’était insalubre, très dégradé, de nombreux logements étaient loués par des marchands de sommeil ». Année après année, il observe les transformations croissantes du quartier, avec l’arrivée de nouvelles populations et la création de nouveaux commerces. « La rue Myrha est bon exemple du changement en cours, nous explique-t-il. Il y a 20 ans, c’était un coupe-gorge. Désormais, c’est la rue la plus branchée du secteur, avec par exemple des créateurs de mode très pointus et un café-librairie (la Régulière). » 

Paris.fr a suivi ce fin connaisseur de la capitale à travers les rues de la Goutte d’Or.

 

Un quartier populaire depuis la révolution industrielle

 

Le quartier, situé à l’est de Montmartre, tire son nom insolite de la vigne : elle est cultivée à l’époque sur des pentes situées « hors les murs » de Paris, dans le village de la Chapelle. Elles produisaient un vin blanc renommé, aux reflets dorés.

Au début du 19e siècle, cette terre agricole s’urbanise et est rapidement convoitée par  le marquis Trutat de Saint-Ange qui a acquis des terrains agricoles sur la commune de la Chapelle, entre la barrière de st Denis (actuellement la station de métro La Chapelle) et la barrière des Poissonniers (station actuelle Barbès) pour en faire le hameau de Saint Ange. La majorité des rues sont tracées et les immeubles du style Louis Philippe fleurissent.

 

La suite de l’article est à retrouver sur Paris.fr

 

Cet article est issu de la série « du côté de la Goutte d’Or » à découvrir sur Paris.fr.