Quelle est la nature du projet ?

La place de Catalogne, située dans le 14e arrondissement, figure parmi les trois premiers sites choisis par la Ville de Paris pour accueillir une forêt urbaine. La création de cet aménagement dédié à la biodiversité répond aux enjeux du Plan Climat de la Ville de Paris qui prévoit la création de 300 îlots de fraîcheur. Il s’inscrit également en cohérence avec les projets urbains Maine-Montparnasse et Gaîté.

Espace très minéral dédié à la circulation automobile, la place est aujourd’hui peu agréable pour les riverain·e·s et les usager·e·s. Elle représente également une rupture importante dans la continuité des espaces verts développée aux abords du périmètre du projet Maine-Montparnasse : la coulée verte Vercingétorix au sud-ouest, le jardin Atlantique au nord-est, et l’avenue Mouchotte bientôt réaménagée. Cette coupure dans le corridor écologique limite les échanges entre les milieux naturels, pourtant nécessaires à l’épanouissement de la biodiversité (faune et flore).

PARTICIPER

La Place : un îlot de chaleur, une opportunité d’aménagement

Soumise à de fortes nuisances en termes de bruit et de pollution de l’air, la place constitue un îlot de chaleur important, ce qui va s’aggraver avec le changement climatique.

Une fontaine monumentale est installée au centre de cette place : « Le creuset du temps », ayant connu de nombreux dysfonctionnements et totalement à l’arrêt depuis 2013. Cet îlot central présente une surface (inclinée d’environ 5 %) de 2 000 m2 en pavés de granit qui contribuent fortement à conserver la chaleur.

Cependant, la fontaine offre une opportunité de repenser l’aménagement de la place. Fait rare dans le quartier, sa surface donne directement accès à la pleine terre grâce à la faible présence de réseaux souterrains. Elle permet donc d’envisager l’implantation d’une forêt urbaine à son emplacement, qui redonnerait vie à la place et à ses abords, en les transformant en un lieu apaisé et approprié par ses habitantes et ses habitants. 

Qu’est-ce qu’une forêt urbaine ?

C’est un aménagement constitué d’une plantation dense d’arbres et d’arbustes de différentes hauteurs en zone urbaine. Cette végétation peut être implantée dans un sol continu. Un écosystème complet et vivant est ainsi créé en pleine ville : il inclut le sol, la végétation, la faune et doit pouvoir se développer par lui-même.

Ce n’est donc pas un parc : il ne s’agit pas d’en faire un lieu d’agrément, ouvert en permanence, mais bien un espace naturel préservé. En lisière de cette forêt urbaine, des usages cohérents avec l’esprit du lieu peuvent se développer pour améliorer la qualité de vie des habitantes et habitants.

Les bénéfices d’une forêt urbaine :

  • Le rafraîchissement : l’humidité de la végétation contribue à diminuer la température du site et des alentours,
  • Le captage du carbone : les plantes absorbent naturellement le CO2 et purifient l’air ambiant,
  • La préservation de la biodiversité : les forêts urbaines sont propices à l’épanouissement d’une grande variété d’espèces végétales ou animales.

Quels sont les objectifs du projet pour la Place de Catalogne ?

À travers cet aménagement, la Ville de Paris souhaite :

  • Créer un îlot de fraîcheur pour le 14e arrondissement : le site ombragé (l’indice de canopée attendu est de 60 %) contribue à la lutte contre le réchauffement climatique et au bien-être des habitant·e·s.,
  • Prolonger la trame verte qui traverse le quartier : la continuité de la présence de la nature sous toutes ses formes sera assurée depuis la coulée verte Vercingétorix au sud-ouest jusqu’au Jardin Atlantique au Nord-Est, et bientôt le long de l’avenue Mouchotte et au-delà dans le projet Maine-Montparnasse.
  • Redonner une grande place aux piétonnes et piétons et aux mobilités douces : la lisière de la forêt fera l’objet d’aménagements, à débattre avec les Parisiennes et Parisiens. L’enjeu est de permettre aux usager·e·s et riverain·e·s de se réapproprier la place et d’en faire un lieu de vie,
  • Repenser la circulation automobile : elle sera réorganisée en fer à cheval conformément au vœu émis par le conseil de quartier et voté par la Mairie du 14e arrondissement en juin 2019, et non plus de manière circulaire,
  • Redessiner une nouvelle perspective urbaine : plusieurs types de végétation seront implantés sur l’îlot central. Ils permettront d’offrir un nouveau paysage aux riverain·e·s et usager·e·s de la Place de Catalogne.

PARTICIPER

Sur quoi porte la concertation ?

Si le développement d’une forêt urbaine implique de respecter un certain nombre de principes d’aménagement, la Ville de Paris propose aux Parisiennes et Parisiens de donner leur avis sur plusieurs aspects du projet :

  • L’aménagement paysager : doit-on réaliser ou non un quai « lisière », une zone végétalisée en bordure de la forêt qui marque la limite avec le reste de la place ? De quelle largeur ? Comment préserver la vue côté tour Eiffel ?
  • L’ouverture de la forêt : Comment gérer au mieux l’ouverture et la traversée de la forêt, notamment la nuit ? Comment concilier ouverture de la forêt et respect du végétal, de la biodiversité et de la nature ? Comment penser les usages de cet espace, pour les passants et les riverains ?
  • Les usages sur les zones accessibles au public : quels usages encourager sur les trottoirs et les zones de passage ? Des activités sportives ou plutôt la balade ou la détente ? Quelle place accorder aux commerces existants ?

Participants 364 Inviter